Votre navigateur ne prend pas en charge JavaScript! Veuillez activer JavaScript afin de profiter pleinement du site.
Débuter Général Etudier S'exercer Parties de Pro

Le triple ko


Le triple ko, selon la légende, porte malheur... Découvrons ensemble cette situation très curieuse!

Le Triple Ko, une chose interessante. En effet, lorsque que l'on rencontre un Ko durant une partie, les deux joueurs jouent des menaces pour pouvoir remporter ce dernier (voir règle du ko), de plus il arrivera un moment ou les menaces vont manquer ce qui aura pour effet d'arreter le ko.

Mais le triple Ko est différent, il intervient le plus souvent au niveau d'une même groupe (mais pas seulement) et met en situation trois Ko simultanément. Les joueurs peuvent tour à tour jouer une des trois menaces, l'autre ne faisant que reprendre le ko "disponible" et ainsi de suite. Cela génère une boucle infinie. Certaines règles (différentes de la règle japonaise) rendent impossible le triple ko car elles interdisent q'une situation soit identique à une précédente, cela s'appel la règle du "Super Ko".

Voici un exemple de triple Ko:

Dans ce cas blanc est en atari, il va prendre la pierre en A pour gagner une liberté en mettant noir en atari (noir ne peut reprendre directement c'est un ko). Donc noir va prendre la pierre en B remettant blanc en atari. Puis blanc va prendre en C et noir recommence en A et ainsi de suite, cela peut durer longtemps!

La légende du triple ko.

Voici une partie jouée en 1582 entre Honinbo-Sansa (blanc) et Hayashi Rigen (noir).

Elle a été jouée devant un Seigneur japonais, Oda Nobunaga, sur le point de conquérir le Japon. Depuis un siècle, le pays était en proie au quasi-anarchie, le Shogunnat (pouvoir central de l'époque) impuissant, et le théâtre d'une lutte sanglante entre les seigneurs régionaux comme lui, cherchant la réunification à leur profit. Or, la légende rapporte que dans cette partie est apparu un "triple KO", forme rarissime qui a beaucoup émerveillé ce seigneur ambitieux (il faut préciser que, de nos jours, le triple ko entraîne la nullité de la partie en règle japonaise). La nuit tombe, et les deux joueurs prennent le chemin du retour : c'est à ce moment précis qu'une troupe armée se rue vers le séjour de ce conquérant, et lance une attaque-surprise : il s'agit bien d'une armée d'un de ses vassaux proches. La trahison bien réussie, Nobunaga se suicide dans le feu, sans pouvoir achever son rêve de réunification du Japon.

Depuis, le "triple KO" est ainsi devenu un signe de malheur. Pourtant, comme vous pouvez le remarquer, on ne voit aucun triple KO dans cette partie, au moins jusqu'où elle a été notée, et il y a encore peu de possibilité de son apparition même après blanc 128. C'est un mystère.

Deux exemples de Triple Ko :

Une partie de professionnels entre Cho Chikun et Kato Masao pour le 14ème titre Judan en 1975. Kato a été chanceux. La partie se terminant en triple ko, elle a été rejoué et gagné par Kato empochant par la même occasion le titre de Judan!

Une autre partie de professionnels entre Cho Chikun et O Rissei en 1998 s'arretant à cause de Triple Ko :



0 commentaire(s)

Haut
Aucun commentaire n'a été posté



Ajouter un commentaires

Haut
Gras Italique Souligné Barré

:) :D ;) :p
:lol: :euh: :( :o
:colere: o_O ^^ :-o;

🔄