Votre navigateur ne prend pas en charge JavaScript! Veuillez activer JavaScript afin de profiter pleinement du site.
Débuter Général Etudier S'exercer Parties de Pro

Le Komuku, 3-4.


Avec 1 (komuku) noir crée une situation asymétrique dans le coin donnant de ce fait au développement une direction le long du côté gauche.

La raison pour laquelle le côté droit est plus important que le côté inférieur est que noir 1 est sur la quatrième ligne du côté inferieur et sur la troisième ligne du côté droit.

Suites noires :

Si noir joue, il peut fermer son coin en A ou B, jouer un coup moins serré en C ou D, ou jouer un coup plus éloigné en E ou F.

Les suites de blanc :

Si blanc décide de continuer localement il attaquera le coin en A ou B. Ces deux coups seront expliqués en détail avec les différents joseki qui en résultent. Dans certaines circonstances blanc peut jouer des coups plus éloignés en C ou D. Ces coups moins utilisés ne seront pas expliqués dans les joseki du 3-4.

Partage entre points et influence :

Avant que noir ne ferme son coin en (2, 3, 4, 6 par exemple), blanc joue en 2. Cela empêche non seulement la fermeture du coin par noir, mais commence aussi à l'attaquer. Si noir veut garder le coin, le coup 3 est le plus standard.

En échange, blanc obtient du territoire sur le bord nord (même si ce territoire n'est pas aussi sûr que celui gagné par noir dans le coin). Le dernier coup blanc, qui peut être en A ou B, dépend de la situation globale du jeu (notamment celle du coin nord-est).

Développement du bord Ouest (grâce à l'influence) :

Que peut faire blanc s'il veut développer le bord ouest? On commence le joseki comme précédemment mais blanc joue en 4 pour forcer noir à répondre et à descendre. Ce mouvement peut déclencher un joseki très compliqué appelé l'avalanche.

Trois exemples sont donnés pour illustrer ce qui pourrait se produire. La variation montrée ici est peut-être la plus simple possible: noir prend le coin et blanc réalise son but en développant le bord ouest.

Mais les choses ne sont pas toujours simples. Veuillez voir le prochain diagramme.

Les complications de l'avalanche :

Voici une autre variation du même joseki. Noir se développe sur le bord ouest et blanc sur le bord nord. Ils sont tous les deux très forts sur leur bord. L'avalanche est un joseki réputé pour être ressenti à grande échelle, c'est-à-dire que toute la partie va en être affectée.

Le prochain diagramme l'illustre avec un dernier exemple de variation dans ce joseki.

La recommandation de Takemiya :

Cette variation est la principale de la grande avalanche. Noir obtient le coin et blanc une position forte le long du bord nord, avec des possibilités vers le centre. Les groupes blanc et noir au centre vont devoir vivre, en laissant le moins possible de contreparties à l'adversaire. Ce combat peut s'étendre sur tout le goban.

Les joseki sur l'avalanche ne sont pas à apprendre car il y a trop de variantes possibles. Takemiya n'aime pas trop l'avalanche car les variations sont compliquées et demandent une lecture approfondie. Il conseille aux débutants de jouer le joseki présenté 2 diagrammes ci-dessus.

Variation du premier joseki :

Ce joseki très utilisé en partie partage équitablement les points pour noir et l'influence pour blanc. Il ressemble beaucoup au premier joseki présenté (haut de page), mais dans cette variation, le coup 8 de blanc est un peu plus loin. Ce joseki est joué quand le coin nord est a de l'importance.

Il diffère du précédent à partir du coup 6, quand blanc connecte les pierres 2 et 4 de manière différente.

Développement du bord sud :

Dans le diagramme précédent, la position de noir le long du bord ouest est plate et basse. Le bord ouest est alors inintéressant et les joueurs y joueront plus tard dans la partie.

Si noir veut faire de l'influence et construire le bord ouest, il peut choisir le joseki présenté ici. En effet, on observe que la pierre 3 de noir est sur la quatrième ligne et donc plus propice à un développement du bord ouest.

Noir montre une attitude plus agressive :

Jusqu'ici noir a joué très simple et plutôt passif. Mais que se produit-il quand noir commence un combat en pinçant en 3?

Avec noir en 3, il faut s'attendre à des développements plus compliqués puisque blanc ne peut pas arranger facilement son groupe. Il va donc y avoir des débuts de combats. Avec la séquence ci-dessus, la forme blanche s'arrange un peu mais en échange noir prend du territoire sur le bord ouest.

Arrangement entre terrictoire et influence :

Dans cette variation, noir joue 7 pour garder blanc hors du coin. Noir obtient un très grand territoire dans le coin, et blanc une belle influence vers le bord ouest et le centre. On observe également que blanc est sente (c'est à blanc de jouer).

Arrangement entre terrictoire et influence :

Ici, noir 3 pince plus sévèrement que dans les diagrammes précédents. Le kosumi de blanc empêche noir de se relier à 9. Blanc veut continuer le mouvement de 4 avec une autre pierre en 12 développant de ce fait le côté ouest.

Noir 5 l'en empêche. Blanc 6 prend le san san puis il y a une suite de coups qui montre que noir va prendre le terrictoire sur le bord nord et sur le coin alors que blanc 14 neutralise noir 5 et établit une certaine influence vers le bord ouest.

Blanc prend l'initiative :

Si noir répond à blanc 6 en le bloquant avec 7, blanc prendra l'initiative sur le bord nord en attaquant la pierre noir 3 en 10.

L'approche basse de blanc :

Les prochains diagrammes développent l'approche basse de blanc en 2. Avec une approche basse le combat est plus compliqué. Blanc étant sur la troisième ligne, il a plus de mal à sortir.

Cette variation montre un résultat typique où il n'y a pas de combat : noir se développe sur le bord ouest tandis que blanc s'étend sur le bord nord.

Blanc s'installe :

Puisque blanc 2 est bas, il est difficile pour noir d'enlever la base de vie de blanc. Par exemple, noir 3 empêche blanc de s'étendre vers le bord nord mais blanc va aller vers le coin tout en restant ouvert vers le centre car il n'est pas très bon d'avoir des groupes enfermés. En position finale, blanc peut encore jouer A ou B et ainsi s'assurer assez d'espace pour vivre.

Arrangement entre noir et blanc :

Dans cette variation, noir attaque blanc 2 en jouant 3. Blanc arrange son groupe rapidement avec le kosumi en 4, et noir défend son bord en 5 (une attaque de blanc en A serait gênante).


Blanc cherche la base de vie en 6 alors que noir 7 s'étend sur le bord ouest, prévenant toute attaque de blanc en B.

Une technique intéressante :

Dans cette dernière variation, noir attaque l'approche basse de blanc en 2 avec une pince sévère en 3. Ici, blanc emploie une technique intéressante : il attaque la pierre 1 de noir et construit une force suffisante pour neutraliser la pierre noir 3.

Noir a de l'influence vers le bord ouest et blanc vers le bord nord.



0 commentaire(s)

Haut
Aucun commentaire n'a été posté



Ajouter un commentaires

Haut
Gras Italique Souligné Barré

:) :D ;) :p
:lol: :euh: :( :o
:colere: o_O ^^ :-o;

🔄