Votre navigateur ne prend pas en charge JavaScript! Veuillez activer JavaScript afin de profiter pleinement du site.
Débuter Général Etudier S'exercer Parties de Pro

Le Hoshi, 4-4.


Noir 4-4 ( le hoshi - étoile en japonais) est un coup rapide qui est orienté influence (vers le centre), devenu très populaire dans les parties de professionnel récentes.


Le coup en 4-4 apparaît comme simple et facile de compréhension pour les différentes variations de joseki, ce qui lui permet d'être aussi très populaire chez les amateurs.

Suites noires :

Si noir veut se développer rapidement et à grande échelle, il joue en A; et à plus petite échelle en B ou C.

Les suites de blanc :

Blanc approche habituellement la pierre de hoshi en B. Si l'approche par un côté n'est pas intéressante, il peut envahir directement en D, au "sansan", qui est le point faible du hoshi.

Le bord ouest est important :

Quand Blanc s'approche en 2, noir joue en 3 pour empêcher Blanc d'attaquer le coin des deux côtés (avec 3 ou A).

Si Blanc veut consolider son groupe il glisse en 4 puis s'étend en 6, ce qui donne un partage du coin équitable. Noir 3 et Blanc 6 sont sur la troisième ligne tous les deux, donc on ne s'occupe plus de ce coin et on peut jouer ailleurs.

Le bord ouest est important :

Si noir veut favoriser son bord ouest, il peut répondre à 2 en jouant 3. Ici, la réponse en 3 est une ligne plus haute que dans le joseki précedent. En jouant haut, noir est conscient qu'il laisse la possibilité à blanc d'envahir en A (au san-san), mais blanc peut tout simplement glisser en B comme le diagramme précédent.

Les points en C (bord ouest) ne seront que rarement joués si le bord ouest est important. Ce joseki rapide permet un bon développement de la pierre du hoshi.

Le bord nord est important :

Quand le bord nord est important, Noir peut choisir de pincer en 3 la pierre Blanche 2.

Blanc va ensuite plonger au san-san (point 4) et prendre les points du coin, mais en échange, Noir peut construire un mur orienté vers le bord qui l'intéresse. Blanc prend des points et Noir de l'influence.


Construire un mur noir solide :

Quand noir possède déjà une pierre en A, il devient intéressant de la faire "briller" (de l'utiliser) en construisant un mur en face.

Blanc prend les points du coin en sente (il conserve l'initiative à la fin du joseki) mais quelle belle influence noire!

L'attitude flexible de blanc :

Blanc peut choisir de répondre à la pince de noir (en 3) en jouant 4. A partir de là, le joseki se complique un peu : blanc finit par prendre le coin, et noir le bord. Les pierres 2 et 6 laisse de l'aji pour blanc qui l'utilisera peut-être plus tard dans la partie.

Vous n'avez pas besoin d'étudier ce joseki plus compliqué si vous ne vous sentez pas encore prêt.

Optimisation du mur :

Ici noir pince plus haut et plus loin avec 3. Comme dans l'un des diagrammes précédents, Blanc peut jouer simplement et envahir le coin, mais noir obtient un mur qui fait briller le coup 3.

Là aussi, c'est un partage équitable où blanc prend les points et noir l'influence.

Blanc s'installe :

Blanc peut choisir de répondre à la pince haute Noir 3 en s'installant sur le bord. Blanc saute d'abord une fois en 4 pour ne pas être enfermé puis arrange son groupe avec les glissades en 6 et en 8.

Ici, la pierre Noir 3 est séparée des autres. On observe qu'une pince haute et loin offre plus de possibilités à Blanc que la pince en A. C'est pour cela que la pince en A est l'une des plus jouées actuellement.

Arrangement à l'amiable :-) :

Ce joseki est un peu compliqué car il laisse deux pierres blanches avec beaucoup d'aji en plein milieu des pierres noires. On remarque que Blanc a fait un double kakari en 2 et 4 puis qu'il a délaissé le bord (tout en laissant des pierres d'aji) pour prendre le coin.

Ces pierres d'aji sont laissées pour être utilisées plus tard.

Hoshi attaqué des deux côtés :

Il est possible que noir ignore la première approche de blanc en 2 et se retrouve attaqué des deux côtés quand blanc joue en 4. A ce moment, le coup noir 5 est essentiel. A la fin de la séquence, Blanc obtient une influence vers le bord ouest et noir une influence vers le bord nord. Aucun des 2 joueurs n'a obtenu de points de territoire.


Noir peut également faire des kikashis (coup qui oblige l'adversaire à répondre), par exemple Noir A (Blanc répond en B), ou Noir C (Blanc connecte). Il est souvent préférable d'attendre et d'observer l'évolution du jeu, avant de choisir le kikashi à utiliser.



0 commentaire(s)

Haut
Aucun commentaire n'a été posté



Ajouter un commentaires

Haut
Gras Italique Souligné Barré

:) :D ;) :p
:lol: :euh: :( :o
:colere: o_O ^^ :-o;

🔄