Votre navigateur ne prend pas en charge JavaScript! Veuillez activer JavaScript afin de profiter pleinement du site.
Débuter Général Etudier S'exercer Parties de Pro

La prise en tenaille sur le bord


Qui n’a jamais rencontré cette fameuse attaque dans une de ses parties ?

Ataque souvent détestée par les débutants, vous allez pouvoir faire connaissance avec certaines variations de cette séquence et ainsi éviter de vous faire piéger par blanc !! 

Les séquences développées dans ce mini cours sont applicables aussi bien à égalité que dans une partie à moyen handicap. Vous pouvez d’ailleurs considérer ce mini-cours comme une annexe du cours sur le jeu à 4-5 pierres de handicap.

Diagramme 1 :

La pince en 2 est un bon coup. Notez la distance par rapport à la pierre en 1, pour éviter d'être attaqué après la sortie de Blanc.

La réponse standard de blanc est 3, suivie du tobi noir en 4. Noir sort car son coin est ouvert des deux cotés. C'est un cas où il ne faut pas essayer de faire des points dans le coin.

Le kosumi blanc en 5 menace la faiblesse de noir en A. La manière correcte de la protéger est de jouer Noir 6.

Blanc joue 7 pour se renforcer. Noir répond par le keima en 8, qui est une réponse classique au boshi.

Ensuite, blanc 9 est le point vital de la forme blanche, c’est un point important.

Blanc 11 permet à blanc de pouvoir jouer 13 et 15.

Noir a un bon résultat sur la séquence.

Diagramme 2 :

On retrouve toujours la pince en 2 de noir, mais cette fois, blanc joue en face du tobi noir. C’est un nozoki.

Noir connecte ( proverbe : « Seuls les idiots ne répondent pas aux nozokis » ;)

Blanc se stabilise rapidement avec les coups 5-7. Après la séquence 11-14, A et B sont miai ; de plus noir a un œil dans le coin, il ne risque pas grand chose pour le moment.

Diagramme 3 :

Après la pince Noir 2, Blanc peut choisir de faire le Keima en 3.

Le tobi en 4 est la bonne réponse . En effet, si blanc essaie de couper maintenant en 6, il se verra abîmer gravement sa pierre marquée d’une croix.

L’échange 5-6 est donc logique.

Blanc sort son groupe en 7, et noir maintient la pression tout en construisant le bord avec 8.

Voici quelques séquences plus ou moins classiques, mais il en existe de nombreuses autres, que nous n’aborderons pas ici.



0 commentaire(s)

Haut
Aucun commentaire n'a été posté



Ajouter un commentaires

Haut
Gras Italique Souligné Barré

:) :D ;) :p
:lol: :euh: :( :o
:colere: o_O ^^ :-o;

🔄